BRINDILLE chante de sa « voix tabac » ses propres chansons, tendres, douces-amères,

décadentes et souvent trempées d’acide. Un style qui lui est propre, assurément.

Maquillé et vêtu de noir de pied en cap, il ne passe pas inaperçu et intrigue beaucoup.

Il chante dans les clubs, les cabarets et les théâtres où un public de plus en plus

nombreux et enthousiaste vient l’applaudir.

Les Visiteuses du Soir, Le Chant des Tribades, Jolie conne Jolie Conne, Chanteur de Cabaret, Pletzl, Coco Tengo, Fleur de Pavot, L’amour c’est comme le Père Noël, Cathy…

autant de chansons qui marquent le spectateur.